C’est l’arrivée d’un petit garçon handicapé dans un contexte de prise de conscience écologique qui nous a amenés à reconsidérer globalement notre mode de vie.Notre Histoire 100_3710-300x225

Lorsqu’on vit en ville avec un enfant handicapé, on réalise à quel point les endroits accessibles sont peu nombreux, les moyens de transport, pour la plupart, inadaptés, les rares structures d’accueil sont devenues par leur manque de moyens des lieux sans vie, déshumanisés, parce que sans espace d’écoute attentive pour les familles démunies.

En ville, on rencontre forcément des difficultés insurmontables d’aménagement. On constate une énorme pénurie en matière d’activités extra-scolaires. Il suffit d’apprécier le poids du regard des autres pour mesurer le peu de changement quant à l’intégration et la place faite aux handicapés dans notre société.

Force est de constater qu’un changement de vie en ville est difficilement opérable. Le moindre aménagement nécessite une augmentation conséquente de l’espace vital.

Partir à la campagne apparaît comme la seule possibilité de recréer un habitat sur mesure, correspondant aux besoins de l’enfant handicapé et à notre désir de lui offrir un environnement écologique, plus proche de la nature.

Quitter la ville pour la campagne afin d’élargir le domaine accessible de l’enfant au-delà de son habitat et l’ouvrir sur le jardin, le potager, la bergerie, l’écurie…

Chacun peut être amené à rencontrer le handicap pour soi-même ou pour un proche et tout le monde sera vieux un jour. Ce que propose notre projet nous concerne tous. Soyons les maçons de notre avenir, bâtissons un champ des possibles pour nos enfants et nos petits-enfants…

Nous avons besoin de partenaires, de parrains, de témoignages sur des expériences similaires ou approchantes, de soutien bien sûr financier mais aussi de conseils…

Nous mesurons l’urgence face à une demande toujours plus grande et une vraie pénurie d’accueil.

Ylan nous a permis de rêver, il nous a donné un Cap, donnons lui des Ailes !

IMG_9098-300x168